Infrastructures d’accueil des entreprises : bilan 2016

Chaque année, le BEP fait le bilan de l’occupation des infrastructures d’accueil des entreprises qu’il gère en Province de Namur. Et 2016 est une bonne année, notamment car la croissance du nombre d’emplois se maintient. On compte pour 2016, 400 emplois supplémentaires.

2016 en chiffres

Un chiffre à retenir pour l’année 2016 : 31, soit le nombre de terrains vendus (chiffre identique à l’an dernier) représentant :

  • 252 emplois (268 en 2015) ;
  • 37,5 millions d’investissements (20,4 en 2015) ; cette hausse s’explique par l’important investissement d’Actibel pour la création d’un business center à Ecolys® en 2016 ;
  • 16 hectares vendus (14 en 2015).

On dénombre également en 2016 vingt dossiers de revente de bâtiments dans les parcs, ce qui a généré environ 150 emplois supplémentaires.

16.200 emplois dans les parcs d’activité

Au niveau de l’emploi, les chiffres sont particulièrement encourageants. 1000 nouveaux emplois ont été créés entre 2013 et 2015. Cette tendance se poursuit en 2016 avec 400 emplois supplémentaires. Les parcs d’activité namurois occupent aujourd’hui 16.200 personnes.

Une nouvelle offre territoriale

Le taux d’occupation des parcs reste élevé, environ 90%. Pour y répondre, de nouveaux parcs arrivent en fin d’équipement : Mecalys® (45 hectares) à Andenne/Fernelmont et Landenne (10 hectares). A Mecalys®, deux dossiers sont déjà en cours de demande de permis et les chantiers respectifs devraient débuter au 2ème semestre. Cinq autres projets d’implantation sont à l’étude. A Landenne, cinq projets ont déjà été acceptés par l’Intercommunale et deux autres sont à l’étude.

Les parcs de Havelange (dont l’équipement se termine) et de Beauraing (commercialisé depuis un peu moins d’un an) font également l’objet de plusieurs demandes d’acquisition qui se concrétiseront certainement cette année.

Incubateurs : 91 locataires et 305 emplois

Pour accueillir les jeunes pousses, le BEP dispose de 29 bâtiments, dont un nouveau hall-relais de 3 modules, inauguré en mai 2016 à Beauraing. Par ailleurs, l’année 2016 a été marquée par l’acquisition de l’ancien hall sportif de l’Université de Namur, où sera créée une nouvelle infrastructure plus vaste et mieux adaptée pour le TRAKK, le hub créatif namurois.

2016 est une bonne année

En conclusion, 2016 est une bonne année. Si le nombre de dossiers évolue peu par rapport à l’an dernier, on constate une augmentation de l’emploi (à savoir 400 postes créés ou consolidés). Ces chiffres confirment la tendance observée ces 4 dernières années (avec 1400 emplois en 4 ans), signe que le retour à la croissance se poursuit en 2016. Par ailleurs, la viabilisation et l’équipement de nouveaux parcs d’activité économique se poursuivent pour répondre à un fort taux d’occupation constaté ces dernières années.

Les commentaires sont fermés.